A aucun moment le Conseil communal n’a cherché à trouver une solution médiane assurant la pérennité du projet et le maintien dans ses fonctions du directeur en appelant par exemple à la table des discussions les Sociétés des Amis du MHNC et du Zoo du Bois du Petit-Château ou la Commission des institutions zoologiques, pourtant prêtes à s’investir.

Le Conseil communal ne cesse de répéter qu’abandonner le Zoo-Musée, un projet unique en Europe, ne signifie pas la mort du MHNC et envisage de faire vivre ses inestimables collections (d’une importance scientifique de niveau international) lors d’événements ponctuels dans des lieux insolites, oubliant que de telles collections ne se manipulent ni ne s’utilisent comme des jouets. Il est évident qu’il ne poursuit qu’un seul but : la disparition pure et simple du monument culturel qu’a toujours été le MHNC. L’avenir du Zoo du Bois du Petit-Château semble également menacé et rien ne garantit qu’il survivra longtemps dans sa forme actuelle.

Afin de sauver ces deux institutions zoologiques qui font partie de l’histoire et du patrimoine de La Chaux-de-Fonds, et sont si chères aux cœurs de ses habitants, nous enjoignons le Conseil communal de reconsidérer ses décisions précipitées et non concertées, et demandons donc:
1) Le maintien d’un Musée d'histoire naturelle et d’un Zoo dignes de ce nom (en terme de personnel et fonctionnement), qui organisent régulièrement des animations et des expositions permanentes et temporaires au service des familles, des enfants et de la population
2) La réalisation du projet Zoo-Musée