Pour mémoire, voici le poids électoral des membres actuels du Conseil communal : "Sont réélus le PS Théo Huguenin-Elie avec 4’183 voix et l'élue PLR Sylvia Morel, avec 2’672 voix. Les nouveaux venus sont la PS Katia Babey, avec 2’620 voix, le POP Théo Bregnard avec 3’049 voix et l'UDC Marc Arlettaz, avec 2’353 voix".

Il lui aura suffi de seulement 2’353 voix au moins bien élu pour accéder aux responsabilités de l’exécutif Chaux-de-Fonnier, 2’353 voix prises en compte donc importantes et suffisantes. Tous les élus ont forcément été très attentifs à leurs résultats, au poids des voix qu'ils ont obtenues et à la valeur de celles-ci.

Comment d'un  côté s'appuyer sur un résultat pour s'installer au Conseil communal et gérer la ville de La Chaux-de-Fonds et de l'autre ne pas tenir compte d'une volonté populaire et scientifique (même si toutes les signatures ne viennent pas exclusivement de La Chaux-de-Fonds, ce qui ne fait qu'en accentuer l'importance) ?

En l’occurrence, 6'004 signatures c’est près de 44 % de plus que 4'183 voix, soit le score du conseiller communal le mieux élu lors des dernières votations.

Ces 6'004 signatures sont l'équivalent de plus de 15 % de la population de La Chaux-de-Fonds (38’964 habitants à fin 2015) !

Et ce n’est pas terminé, les pétitions ne sont pas closes.

Nous appelons toute personne à se mobiliser via l’un des moyens présentés sur www.soszoomusee.ch ou tout autre moyen.

Réagissez, Signez, Agissez !